Une nouvelle offre aux professionnels : alléchante, mais pas sans conséquences ?

Vous l’avez certainement vu ces derniers jours, un opérateur national grand public bien connu a lancé une offre destinée aux professionnels, à base de technologie FTTH (Fiber To The Home), et d’un secours 4G permanent, et disposant d’une solution de sauvegarde chiffrée intégrée.

Cette offre, particulièrement bien accueillie dans le spectre des télécoms Français est, selon mon analyse, une nouvelle empoisonnée pour les PME et TPE Françaises en quête d’une solution d’accès très haut débit avec des performances et une qualité de service renforcée.

Malheureusement, il faut évidemment prendre en compte l’énorme point noir de cette offre : l’infrastructure mutualisée FTTH, qui depuis plusieurs années déjà, montre des signes de vieillesse avancée, et de mauvaise exploitation, avec de plus en plus de cas d’écrasement de fibre lors du raccordement d’un nouvel abonné, ou de nœuds de spaghettis à la sauce bolognaise tels qu’on peut en manger dans les bons restaurants de Naples.

Exemple de PM qui se cache sous ces offres « alléchantes ».

Et quand bien même cette infrastructure FTTH aurait été en bon état, il est particulièrement périlleux de s’appuyer sur une infrastructure FTTH maintenue par des opérateurs d’infrastructures généralement pauvres en main d’œuvre interne, et qui sont incapables d’appliquer une Garantie de Temps de Rétablissement (GTR) dans les contrats en raison de l’état des infrastructures, alors que cette offre existe au cahier des charges France THD.

D’ailleurs, cette fameuse offre professionnelle FTTH spécifie bien dans les petites lignes, qu’elle ne dispose ni de GTR, ni de GTI (Garantie de Temps d’Intervention), pourtant crucial quand on sait qu’une réparation d’une ligne FTTH peut prendre jusqu’à 3 ou 4 semaines. Les exemples sont légions sur internet, tel qu’on peut en lire sur l’excellent forum lafibre.info.

Alors, cette offre est-elle pertinente ?

Sur le principe de fournir une solution de backup minimale chiffrée de 100 Go, la réponse est oui. Car cela répond à une grande problématique de sauvegarde des données qu’elles soient personnelles ou professionnelles, à l’heure ou un datacenter d’un célèbre hébergeur Français périt dans les flammes. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui se sont plongés dans la (re)lecture des contrats des GAFAM, hébergeant nos données dans de nombreux « cloud » invisibles mais pourtant bien réels, et qui ne disposent, pour la très grande majorité, d’aucune garantie quant à la pérennité des données en cas de désastre interne tel que celui qui s’est produit à Strasbourg.

Ceci dit, vouloir fixer ses données auprès d’un opérateur d’accès internet, reste une méthode très triviale qu’il faut utiliser avec une immense précaution. En effet, celles-ci sont, certes chiffrées directement dans la box du fournisseur, mais elles ne disposent d’aucune visibilité. Que ce soit sur leur emplacement réel de stockage ou sur la garantie qu’elles ne disparaissent pas.

La sauvegarde des données sur un serveur privatif et géré par une équipe d’administrateurs systèmes expérimentés ne remplacera jamais une sauvegarde dans un cloud obscur et sans aucune garantie.

D’autre part, on peut saluer la mise en place d’une puce 4G disposant d’un quota de data illimité (sous réserve de capter une antenne de l’opérateur en question, ce qui n’est pas toujours le cas), et sous réserve qu’un incident majeur du réseau ne génère pas une saturation du spectre des ondes radio dans du secteur, rendant cette solution de backup 4G totalement inutile.

Antenne 4G.

Il est d’ailleurs fréquent de lire des histoires de ce type, notamment dans les résidences universitaires ou le réseau filaire ou Wifi n’est parfois pas très bien maintenu, et obligeant tous les étudiants répartis sur quelques étages à occuper tout le spectre radio de l’antenne 4G à proximité, rendant toute tentative d’école à distance, strictement impossible.

De plus, que faut-il penser d’une offre qui privilégie une solution de backup 4G inclue et automatique (ou 5G là où elle existe) certes pratique, mais peu performante ?

Alors qu’un client qui est en panne n’attend qu’une seule chose : être dépanné le plus vite possible. Il est pour nous évident que la solution 4G doit être une solution palliative de très court terme répondant à l’urgence d’une situation de coupure, et ne doit pas devenir une norme de dépannage, poussant les opérateurs à ne pas disposer d’équipe de maintenance et d’astreinte, qui pourrait réaliser une réparation rapide plutôt que de laisser trainer les dossiers en souffrance, au dépend de clients désespérés.

Exemple d’urgence lorsqu’un câble est sauvagement coupé.

Nous considérons chez Techcréa Solutions, qu’une solution de fibre dédiée aux entreprises de type FTTO reste la meilleure solution pour accéder à internet, seule offre capable d’assurer une réelle qualité et disposant d’une garantie de service. Nos offres sont toutes fournies avec une GTR, ce qui ne sera jamais possible sur une infrastructure FTTH.

Et bien que le prix d’une solution FTTO (Fiber to the Office) reste parfois élevé face à une offre de fibre professionnelle FTTH, cette différence de prix se justifie toujours.

Enfin, je m’interroge :

Je m’interroge sur le fait que cet opérateur proposant une nouvelle offre pour les professionnels n’ait pas souhaité intégrer dans son offre une GTR ou même une GTI, alors que les opérateurs d’infrastructures FTTH ont l’obligation de proposer une solution de fibre optique FTTH à qualité augmentée.

En effet, pour quelques dizaines d’euros supplémentaires, l’opérateur commercial à la possibilité de choisir cette offre assurant une GTR sur les fibres mutualisées ciblés, généralement de 10h à 72h.

  • Serait-ce parce qu’en l’état de l’infrastructure FTTH, il est strictement impossible de pouvoir assurer cette GTR dans la réalité du terrain ?
  • Ou est-ce parce que le prix de location d’une fibre disposant d’une GTR auprès de l’opérateur d’infrastructure est tel qu’il consomme toute la marge commerciale ?
  • L’offre n’aurait-elle aucun intérêt en termes de rentabilité ?

La question restera ouverte, mais il nous semble que le choix de cet opérateur est clair. Le prix le plus bas, quoi qu’il arrive au client. Et cela, en définitif, sera toujours au dépend de la qualité du service fournit.

Au final, à vouloir toujours faire un prix au rabais, le client qui ne disposera pas de GTR ou de GTI, restera toujours… La proie.

Article rédigé par Jérémy MARTIN, PDG de Techcréa Solutions.

1 réponse
  1. lecameleon99
    lecameleon99 dit :

    Effectivement, souvent on en a pour son argent.
    Je vais compter le cas d’un ami, qui a une petite entreprise.
    Suite déménagement, Orange a du retard pour déménager la ligne (en gros la ou il arrive, y’a pas encore la fibre, et 3 semaines à attendre…)
    Mais ils sont gentils, comme ils ont eu un loupé, ils envoient un dongle 4G pour internet.
    C’est sympa, mais totalement inutile, car comme beaucoup de PME, la box fait office de router, et quand y’a pas de ligne, ça démarre pas, pas de routeur, pas de DHCP, donc pas d’accès à l’imprimante, NAS. (1er point bloquant).
    Même avec un routeur qui aurait assuré le réseau interne (LAN), proposer un dongle pour l’accès internet est juste contraignant. Faut swapper de réseau toutes les 5 minutes…
    Bref, mon ami a compris que l’accès à Internet et/ou un système de secours est nécessaire pour ne pas bloquer son activité. (Je lui avais prêté mon routeur 4G, avec câble RJ45, connecté à son Switch et paramétré en 2 min, il a retrouvé tout ses accès/besoin)

    Pour le coup, Free proposant une BOX qui intègre la 4G/5G (si j’ai bien compris). C’est quand même un petit avantage comparé à Orange.
    Maintenant, comme tu l’indiques, le réseau FFTH est dans un état lamentable. Au delà des PM qui sont saccagés par les intervenants (sous traitant de sous traitant), l’installation à la volée chez les personnes est affligeante. Rien que entre chez moi et la gare, je pourrais couper 10-20 fibres volantes en 2s chacune.

    Bref, comme tu l’indiques, tirer les coûts vers le bas n’est jamais une bonne idée, mais il faut souvent un évènement majeur pour que les personnes s’en rendent compte… Une économie de bout de chandelle qui pourrait faire mal selon les cas…

    p.s : Attention cependant à l’offre 4G, et aux baies informatiques. Les ondes et une cage en métal, ça fait pas très bon ménage selon Faraday. Prévoir un emplacement pour mettre la box déporté en cas de.bascule sur la 4G.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *